Comment bien vendre son cuivre usagé ?

Comment bien vendre son cuivre usagé ?

Reconnaissable par sa couleur jaune-rougeâtre, le cuivre est un métal que l’on retrouve dans la plupart des accessoires utilisés au quotidien. Facile à recycler, c’est l’un des métaux qui intéressent les ferrailleurs et les usines de traitement de déchets métalliques. Si vous disposez de vieux câbles électriques, de vieilles casseroles, de lave-linge usagé…, inutile de les jeter. Il vous suffit de contacter un professionnel pour valoriser le cuivre que renferment ces accessoires. Voici comment y arriver.

Séparer le cuivre des autres composants

Pour tirer un réel profit de la vente de votre cuivre usagé, une première chose à faire est de séparer le cuivre des autres composants. Le plus souvent, ce métal se retrouve protégé par une enveloppe plastique ou au milieu de plusieurs composants. L’avantage à mettre le cuivre à nu est de disposer la matière brute pour un tri éventuel avant de faire appel à une déchetterie ou un ferrailleur.

À cet effet, vous pourrez utiliser un dégaineur ou un dénudeur afin de libérer la partie cuivrée. Dès lors, vous aurez une idée de ce que vous pourrez en tirer en tenant compte du prix du cuivre sur le marché. En général, ce prix oscille entre 6 et 8 euros le kilo, en fonction de la qualité du cuivre.

Faire appel à un ferrailleur

Il existe une multitude de moyens pour revendre son cuivre usagé. Cependant, tous n’offrent pas les mêmes avantages. Pour que la vente de votre cuivre vous profite, il est idéal de faire confiance à un ferrailleur. Pour un rachat de cuivre essonne, ce dernier est en mesure de vous proposer un montant conséquent selon la quantité dont vous disposez.

Un autre avantage à faire appel à un ferrailleur est le côté écologique. Celui-ci va utiliser votre cuivre pour un autre usage. Cela permettra de revaloriser votre métal, mais aussi d’éviter davantage la pollution causée par la production du cuivre.